Amedeo
SYMBIOSYS OF
PURPOSE & STYLE
Follow us

Search

Cette légende raconte qu’au commencement du monde il n’y avait sur la terre que des pierres, des animaux et des arbres.  Un matin, l’un d’eux sentit un poids inhabituel au bout d’une de ses branches. C’était un fruit. Un tout petit fruit, un peu gris, un peu vert. Les feuilles de l’arbre frémirent de bonheur. Il s’emplit de sève et agita doucement ses branches. Il était heureux de porter ce fruit. Il regarda autour de lui et vit que les autres arbres n’en portaient pas. Sa joie n’en fut que plus intense. Dès lors, il veilla jour et nuit sur son fruit. Il le protégea des pluies et des neiges. Lorsque vint la saison du soleil, le fruit changea de couleur. Il se teinta de jaune, puis d’orange, puis vira au rouge. Puis il grossit, encore et encore, et devint un beau fruit luisant et appétissant. Il était prêt à tomber. Mais l’arbre ne le voulut pas. Dieu vit cela et fit souffler un grand vent. L’arbre retint son fruit de plus belle. Le Créateur appela une tempête. Mais l’arbre tient bon.

Alors Dieu descendit sur la Terre et demanda à l’arbre les raisons de son entêtement. L’arbre répondit : « Eternel, je ne veux pas perdre ce qui m’est le plus cher ».

Alors le Créateur dit : « Il est une loi que j’ai édictée. Cette loi veut que dans chaque fruit soit une graine de toi-même. Cette graine ne peut vivre que si ton fruit tombe et meurt. Si tu acceptes cette loi, tu verras apparaître mille arbres à ton image. Si tu ne respectes pas cette loi, tu demeureras seul, et tu disparaîtras. La décision t’appartient ».

L’arbre comprit qu’il lui fallait laisser choir son fruit à terre. C’est ce qu’il fit. Bientôt, une forêt entière apparut. Et tous les arbres de cette forêt étaient chargés de fruits, ce qui remplit d’allégresse le premier d’entre eux.

Une autre légende dit aussi qu’une femme passant par là, cueillit l’un des fruits et le croqua. Qu’elle enfreignit ainsi une autre loi. Et qu’elle eut alors de gros ennuis. Mais cela est une autre histoire …

Leave a Comment